Rechercher

Européennes

Ce soir, ce n’est pas une surprise mais il faut voir la réalité en face : le Rassemblement national arrive en tête. C’est un échec pour la France, et plus largement c’est un échec pour l’Europe. Pour ma part, je ne me résoudrai jamais à voir l’extrême-droite à un tel niveau.

Une nouvelle fois, la Gauche n’a pas su se rassembler, malgré l’importance des enjeux. La division et l’éparpillement des voix livrent l’Europe à un affrontement entre libéraux et nationalistes.


Pourtant, le rassemblement est possible et nous le démontrons localement. Dans les communes et intercommunalités, au Département et à la Région qu’elle dirige, la Gauche est rassemblée. Alors pourquoi n’y parviendrions-nous pas au niveau national et au niveau européen ?


Aujourd’hui, nous devons redoubler d’efforts pour ouvrir un nouvel horizon : sur la base de combats communs qui nous rassemblent, en conciliant préoccupation sociale, conscience écologique et participation citoyenne. Voilà ce à quoi je vais me consacrer, avec la majorité départementale, dans les mois et années à venir.

newsletter

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram