Rechercher

Le coronavirus n’attaque pas le devoir de mémoire...

En compagnie du Maire de Captieux et d'adjoints, après la levée de drapeau à la Mairie, nous sommes allés déposer une gerbe au Monument aux Morts et avons respecté une minute de silence.


Certes, la cérémonie de ce jour était minimaliste : pas d’enfants, pas d’anciens combattants, pas d’autres habitants.


Pourtant, le devoir de mémoire nécessite le partage et la transmission, pour ne jamais oublier ce que d’autres ont vécu avant nous : pas une lutte contre une pandémie, mais les combats meurtriers de guerres planétaires, qui ont privé notre pays de ses forces vives, par centaines de milliers.

Des combats pour la liberté, des combats pour la Patrie, des combats pour que les générations d’après, celles d'aujourd’hui et de demain, puissent vivre libres dans un pays en paix.

Nous nous devions, en ce jour, d’honorer leur souvenir et de le rappeler toujours à la mémoire. Et puisque notre monde, dans la période, est devenu plus virtuel encore, formons le vœu que ce post contribue aussi à amener le plus grand nombre à ne pas oublier....


newsletter

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram