Rechercher

Plainte contre le virus de la haine ...


Un chroniqueur qui a construit sa carrière médiatique sur l’invective et les polémiques, sur l'activation de la haine, en cultivant les fractures de notre société, est déjà un virus insupportable en temps normal dans notre République.

Les dernier propos de Zemmour sur les mineurs isolés, d’une violence et d’une radicalité rares, sont tout simplement odieux, inadmissibles et répréhensibles par la loi. Ils font injure à l'un des principes fondamentaux de notre Histoire et de notre Constitution : la fraternité.

L’injure publique n’a rien à voir avec la liberté d’expression. La laisser prospérer sans rien dire, c'est lui donner insidieusement du crédit.

Pour défendre les valeurs humanistes de notre pays, à l'origine de la Déclaration des Droits de l'Homme et dont les fondements républicains sont issus du Siècle des Lumières, il est donc primordial de toujours s’élever contre ce type de propos abjects et xénophobes, de ne jamais baisser notre garde et de les combattre sans relâche.

C'est la raison pour laquelle une quinzaine de Départements de France, parmi lesquels la Gironde, ont déposé plainte contre lui.

Au delà du fond intolérable du propos, de quoi parlons-nous ?

De Mineurs Non Accompagnés (MNA), des jeunes de moins de 18 ans séparés de leurs parents, qui sont confiés aux Départements par le Juge des Enfants. Comme tout autre enfant confié, ils relèvent alors de la protection de l'enfance, compétence obligatoire des Départements.

Souvent, ils ont traversé des épreuves terribles, qu’il nous est parfois même difficile d’imaginer.

Certains ont fui la violence ou la guerre, d’autres ont voulu échapper à la misère, d’autres encore ont choisi de venir en France simplement dans l’espoir d’un avenir meilleur. C’est l’honneur de notre pays d’accueillir et d’offrir à ces enfants isolés la protection qui leur est due.

Pour avoir vécu parfois le pire, ils ont avant tout la volonté de s’intégrer, d'apprendre le français, de suivre un parcours scolaire, de découvrir un métier, de développer des compétences et des savoir-faire. Cette réalité d'intégration correspond à des récits de vie, en Gironde comme ailleurs, loin des stéréotypes et des fantasmes savamment entretenus par certains porteurs de haine.

Ici, c'est un peintre de village girondin qui veut absolument garder dans son équipe l'un de ces jeunes. Là, c'est une pizzeria de Gironde qui manifeste son plaisir d'en voir un autre travailler dans son établissement. Ailleurs, c'est un éleveur bovin de l'Entre-Deux-Mers qui révèle la motivation du jeune qu'il a embauché. Enfin, c'est ce foyer dans lequel une équipe éducative fonde, pour un des MNA, l'espoir de le voir devenir Meilleur Ouvrier de France.

Ce sont des histoires humaines d'enfants et d'adolescents, pris en charge et accompagnés, qu'il faut distinguer d'autres enfants et adolescents étrangers qui, victimes de réseaux de traite humaine, n'ont pas eu la chance de parvenir jusqu'à la protection de l'enfance, et sont souvent poussés sous addiction à la délinquance.

C’est aussi une insulte à l’égard de tous ces professionnels qui, au quotidien, accompagnent ces jeunes pour la réussite de leur parcours d’intégration.

La chaîne CNews, dirigée par Vincent Bolloré, devrait prendre ses responsabilités : informer pédagogiquement comme je le fais ici, et faire immédiatement cesser les agissements de son éditorialiste, en condamnant ses propos et en lui refusant désormais l'antenne.

Liste alphabétique des départements qui portent plainte : Département de l'Aude Département de la Charente-Maritime Dordogne-Périgord, le Département Conseil départemental du Finistère Gers le Département Département de la Gironde Conseil Départemental de la Haute-Garonne Département de la Haute-Vienne Département d'Ille-et-Vilaine Département des Landes Département de Loire-Atlantique Lot-et-Garonne, le Département Département de la Lozère Département de Meurthe-et-Moselle Département des Pyrénées-Atlantiques Département des Pyrénées-Orientales Seine-Saint-Denis, le Département Infographie : ACTION ENFANCE

newsletter

Pour ne manquer aucune actualité,
inscrivez-vous à la Newsletter

* Champ obligatoire

Je souhaite m'abonner à :
  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram