Rechercher

LGV : c’est NON !



Beaucoup de monde ce soir à Bernos-Beaulac pour exposer les arguments détaillés et solides qui militent pour un arrêt de ce projet au coût financier, humain et environnemental insupportable.


Nos voisins Lot-et-Garonnais, et notamment Raymond Girardi, étaient venus pour apporter leur soutien, étonnés de l’affluence.


Incertitudes sur les coûts, dégâts environnementaux, non prise en compte du rejet de la population, répercussions du chantier, perturbation dans la vie des riverains, batailles juridiques, les analyses et les sujets n’ont pas manqué.


Et une volonté commune affirmée : continuer le combat !


Vincent Dedieu Corinne Martinez Hervé Gillé Isabelle Dexpert Michel Estenaves Jean-luc Lanneluc

Posts récents

Voir tout

En n'ayant pas retenu, à ce stade, les lignes TGV Bordeaux/Toulouse et Bordeaux/Dax comme prioritaires dans les 135 projets d'infrastructures qui seront financés par l'Union Européenne, c'est une sort

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram