Rechercher

Incendies en Gironde à l'Elysée !



Une météo « feux de forêts » pour une pré-alerte anticipée afin de définir le risque sévère, location de 10 hélicoptères bombardiers d’eau et achat de 2 pour 2023, commande de 4 Canadairs pour 2027, appui possible de moyens militaires dans le Sud-Ouest pour la défense incendie, 150 millions d’€ pour les investissements des SDIS, un plan de soutien au volontariat : les annonces ce matin d’Emmanuel Macron constituent des avancées en conformité avec les préconisations du rapport « feux de forêts » de l’Assemblée des Départements de France, que nous avons remis, avec mon homologue André Accary, Président du Département Saône-et-Loire, en mains propres au Président de la République.


Il s’agit d’un premier pas, qu’il faut saluer, mais qui reste insuffisant : pas de décision d’une base de moyens aériens dans le plus grand massif de résineux d’Europe, les 150 millions d’€ répartis sur 103 départements donnent un gain faible à chacun au regard des prix des engins de lutte, rien sur la mobilisation de recettes comme la taxe sur les assurances ou la révision de la Loi prenant en compte la population actualisée pour financer les SDIS, pas de fonds de solidarité au profit des communes et des départements face aux réparations de matériels ou de voirie consécutifs aux incendies, pas de prise en compte de cet acteur primordial qu’est la DFCI, entre autres …


Nous allons donc poursuivre la mission engagée, et participer à l’organisation interministérielle qui va se mettre en place sous l’égide d’Hubert Falco, afin d’être associés aux détails de mise en œuvre et aux perspectives d’évolution de la sécurité civile.


À noter l’expression, en préambule, de la reconnaissance de la Nation aux sapeurs-pompiers de France.



  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram