Rechercher

Ils ont de 8 à 28 ans, et pour la 1ère fois en France, ils peuvent s’exprimer.

#ProtectionDelEnfance


En créant le 1er « Conseil des jeunes de la protection de l’enfance » au niveau national, installé jeudi dernier en présence de la vice-présidente Emmanuelle Ajon, le Département de la Gironde donne la parole aux jeunes de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) pour qu’ils expriment leur vécu, leurs besoins, leurs attentes en matière de protection de l’enfance.


Ils seront ainsi une centaine de jeunes, actuellement confiés ou anciens de l’ASE, en foyers ou en familles d’accueil, venus de toute la Gironde, à siéger quatre fois par an dans l'hémicycle départemental.


Le dialogue leur est ouvert désormais pour recueillir leur parole, et améliorer ainsi toute la chaîne d’accueil.


Sur cette base, le Département pourra adapter ses politiques pour mieux les accompagner tout au long de leur parcours, pour apaiser leurs souffrances, leur redonner confiance en eux et leur donner les outils pour gagner en autonomie.


Sans nier les difficultés rencontrées pour faire face à l'augmentation des besoins et les situations nécessitant des prises en charge complexes, ce conseil inédit démontre qu'il n'y a aucune fatalité et qu'il est possible de construire ensemble des solutions qui permettent d'améliorer concrètement l'accompagnement des jeunes. Une politique à laquelle nous consacrons 250 millions d’€ par an, et qui reste pour nous l’une des plus sensibles qui nous soient confiées.

newsletter

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram