Rechercher

Femmes victimes de violences conjugales : n'oublions pas leurs enfants !



À l'occasion de la venue d’Adrien Taquet, secrétaire d’État chargé de l’Enfance et des Familles, le Département de la Gironde a rappelé l'importance de mieux accompagner les enfants et les femmes qui subissent les violences d'un conjoint et/ou d'un père.


J’ai notamment pu réitérer notre mobilisation locale, avec Alain Rousset, Alain Anziani, Pierre Hurmic et les associations girondines de droits des femmes, pour expérimenter une justice spécialisée dans l’accompagnement des femmes victimes de violences conjugales, sur le modèle de l’Espagne qui a ainsi baissé le nombre de féminicides de 25%. Une proposition faite en novembre dernier au Gouvernement, restée lettre morte jusqu’à présent.


Ces dernières années, avec Marie-Claude Agullana, nous avons mis en place des actions fortes à travers sa mission Egalité-Diversité et ses compétences en matière de protection de l'enfance : soutien aux associations de lutte contre les violences intrafamiliales, ouverture de places d’accueil et de mise à l'abri, formation des professionnels au repérage des situations de maltraitance…


Aujourd'hui, nous souhaitons aller plus loin dans la prise en compte des enfants comme co-victimes : le Département pilotera avec la Préfecture un groupe de travail pour mettre en œuvre un protocole féminicide et, au-delà, travailler des réponses nouvelles pour mieux accompagner, écouter et protéger ces enfants et leurs mères.

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram